Urgence sanitaire Covid-19 en Équateur

Nous avons besoin de vous !

7 mai 2020
Pour répondre à la situation d’urgence vécue en Équateur par les familles les plus vulnérables touchées par le coronavirus, nous avons plus que jamais besoin de votre aide. Face à cette crise inédite, nous soutenons notre partenaire local, la Fundación Proyecto Salesiano Ecuador, qui se mobilise sur le terrain pour fournir une aide d’urgence à plus de 2000 familles et leur distribuer les produits de première nécessité.

En Équateur, des mesures de quarantaine ont été prises pour lutter contre la propagation du virus. La quasi-totalité des écoles avec lesquelles nous travaillons ont été fermées et les élèves, souvent issus de familles pauvres, invités à rester chez eux. À la maison, ces jeunes ont retrouvé leurs parents, eux-mêmes dans l’incapacité de sortir pour aller travailler. Dans le cas des élèves internes, cela représente pour les parents autant de bouches supplémentaires à nourrir au quotidien.

Le coronavirus est apparu dans le pays de manière inattendue et le système a rapidement été saturé. Faute de place dans les hôpitaux, des malades ont été renvoyés chez eux. Peut-être avez-vous lu dans la presse la description de situations désolantes avec les tournées d'enlèvement des corps des défunts, parfois en pleine rue, le manque de cercueils ou ces fosses communes creusées à la hâte.  

À ceci sont venues s’ajouter des difficultés de subsistance accrues pour les plus pauvres. Suite aux mesures de quarantaine, ils se sont retrouvés devant un dilemme : rester à la maison sans revenu ou braver les interdictions de rassemblement pour malgré tout tenter de gagner un peu d’argent.

 

La campagne de soutien de notre partenaire local en Équateur

C'est précisément pour soutenir ces familles les plus vulnérables en cette période d’urgence sanitaire que notre partenaire en Équateur, la Fundación Proyecto Salesiano Ecuador, a lancé la campagne ‘#Por el pan de cada día… para que puedan quedarse en casa’ (« #Pour le pain quotidien… pour qu’ils puissent rester à la maison »). À ce stade, nous avons choisi d’aider en priorité les familles qui n’ont pas de revenu fixe (pas d’aide de l’État) et qui sont particulièrement fragiles car monoparentales ou composées de trois enfants au moins et de personnes âgées ou handicapées. Elles sont bien connues car ce sont souvent les familles des élèves de nos écoles.

Actuellement, nous avons besoin de plus de 100 000 euros par mois pour fournir nourriture, médicaments et produits d’hygiène à plus de 2000 familles dans le besoin. Votre soutien est donc plus que jamais primordial pour nous permettre de financer cette campagne, et ainsi soutenir les familles les plus vulnérables en Équateur, qui sont souvent celles des élèves de nos écoles. Pour que, une fois la crise passée, ces jeunes puissent retourner sur les bancs de l’école et se construire un avenir.

 

L’impact de la crise sanitaire sur les enfants

De nombreuses associations comme l’UNICEF et Human Rights Watch ont d’ores et déjà mis en garde contre l’impact « dévastateur » que la crise actuelle pourrait avoir sur les enfants. La perte de leurs revenus pourrait conduire certains parents à mettre leurs enfants au travail plutôt que de les renvoyer à l’école, une fois la crise passée. On craint aussi une augmentation de la violence envers les enfants, ainsi que des trafics dont ils sont encore trop souvent les victimes.

 

Témoignage partagé par nos partenaires salésiens

Voici un témoignage partagé par nos partenaires salésiens dès l’apparition du virus, fin mars : « Non, elle n'est pas malade, personne à la maison ne l'est - du moins pour le moment - mais suite aux mesures prises pour faire face à la crise, Ximena n'a pas vendu autant que prévu. Peu de gens lui ont acheté des fruits et légumes lundi dernier... et elle n'a pas travaillé depuis. Ils vivent à quatre dans sa minuscule maison, elle et ses trois enfants de neuf ans, sept ans et huit mois. L'après-midi, elle leur prépare une soupe ou du riz qu'elle complète avec de l'eau aux herbes et du pain. L’aîné voudrait  sortir pour vendre ou trouver de la nourriture pour aider sa maman, mais il ne peut pas. De toute façon, les rues sont vides. 

L'isolement imposé par le Covid-19 a augmenté les difficultés dans lesquelles vivent des milliers de familles en Équateur. En plus de l'étroitesse des maisons dans lesquelles ils doivent s'isoler, des parents doivent faire face à la disparition de leurs revenus et, malgré tout, s’organiser pour nourrir et protéger leurs familles. »

 

Agissez maintenant et faites un don !

Nous avons plus que jamais besoin de vous. Soutenez notre action et aidez ces familles dans le besoin durant cette période difficile en faisant un don (fiscalement déductible dès 40 €) sur le compte de VIA Don Bosco ou en cliquant sur l’onglet ci-dessous. Parce que chaque don compte !

Bénéficiaire : VIA Don Bosco
IBAN : BE84 4358 0341 0159
Communication : 1068 - Urgence Équateur

Nous vous remercions du fond du coeur pour votre précieux soutien !

en coopération avec

marque de qualité